Le passeur de Loire entre Bréhémont et Saint-Michel

Publié dans Histoire locale.

Ce métier de passeur de Loire existait déjà depuis fort longtemps entre les deux communes vu l’absence de pont. Même avec la création du premier pont de Langeais en 1849, le passeur de Loire évitait un détour de 12 km pour aller en face.

Ce passeur existait encore en 1923, car le Conseil Municipal de Saint Michel sur Loire prit une délibération le 23 août 1923 pour accorder une subvention de 100 francs à Mr Camille Rolland, « fermier du passage d’eau », passeur du ‘bac’ de Bréhémont, qui percevait également une subvention de la commune de Bréhémont.

Historique sur l’étude notariale de Saint-Michel-sur-Loire au XVII ème et XVIIIème siècle.

Publié dans Histoire locale.

Les Origines du Notariat :

Au troisième siècle de notre ère, durant le bas empire romain, des fonctionnaires dont le rôle s’apparentait à celui des notaires, authentifiaient déjà des contrats au nom de l’état. La colonisation introduisit l’institution en Gaule, et les « notaires de Gaule » rédigeaient des actes, notamment en vue de recenser les terres pour déterminer l’assiette de l’impôt foncier.

L’institution disparaîtra avec les invasions barbares et fera sa réapparition au IXème siècle en vertu de capitulaires (ordonnances) de Charlemagne.

A l’avènement du Royaume de France, Saint-Louis, peu avant 1270, et Philippe le Bel en 1302 contribuèrent à développer le rôle du  « notaire ». Ce dernier étendit la fonction notariale à l’ensemble des domaines placés sous l’autorité du souverain.

Recherchez

Adresse mairie

  • 1 place du 11 Novembre
    37130 Saint Michel sur Loire

Horaires de mairie

lundi 16h – 18h
mardi au vendredi 10h – 12h
Samedi 10h30 – 12h